Les deux inflations

Publié le par Antoine

En fait il y a plusieurs inflations.

Celle sur laquelle sont indexés les salaires est une escroquerie maison, qui ne prend presque rien en compte.

Alors que l'on croit que seulement 4% de monnaie en plus est réinjectée cahque année dans l'économie (ce qui correspondrait à l'inflation annoncée, celle sur laquelle les salaires sont indéxés), c'est quasiment le double (autour de 7%). Ce qui fait que les prix augmentent beaucoup (+20% pour les actions et à peine moins pour l'immobilier).

Ceux qui ont accès aux prêts pour pouvoir acheter des apparts ou des entreprises s'enrichissent presque gratuitement puisque leur prêt sera à cous sûr rentable (l'inflation chez eux est forte).

En revanche les autres se font escroquer car si l'inflation est contenue dans leur domaine (salaire, consomations de bases, ils voient flamber les prix de l'energie (gaz, electricité) et de l'immobilier. Et la participation à la vie économique (les actions : propriété des moyens de production) leur est définitivement hors de portée.

En fait le système économique, par ce dédoublement de l'inflation, fabrique une population qui n'a plus accès à la propriété, ni de là où elle habite, ni de là où elle travail.

L'ensemble locataire/salarié/assuré est un piège qui fait de nous des "servants" de la machine sociale, sans aucune prise, ni aucun droit sur le tissu économique.

Pour en savoir plus sur l'inflation, vous pouvez consulter cette page :  linflation.free, dont le principal sujet est le NAIRU, variable indiquant le nombre idéal de chomeur pour "huiler" le moteur économique.

Un (tout) petit aperçu de l'augmentation de sprix depuis 2000 :Pas d’inflation?

Bonne continuation à tous.

Publié dans Démystification

Commenter cet article

Dominqie Rabeuf 03/07/2009 11:25

Cela me semble imprécis, ce serait en fait+30% sur le bâti+570% sur le foncier(de mémoire) Le problème étant la raréfaction du foncier dans les zones urbaines + la pieuvre SRU qui supprime des terrain leur statut de constructible pour des raisons technocratiques 

Roland 07/06/2007 18:58

Un livre (paru en 2000 tout juste!  c'est tout un symbole) est peut être encore la meilleure description et analyse qui aie été faite du monde actuel, des mécanismes pervers qui le portent et des stratégies de classe qui sont derière, c'est le deuxièmme livre "social" de Vivianne Forrester: "une étrange dictature".Et en plus écrit avec un style brillant, efficace et incisif, ce qui ne gâte rien.J'espère qu'il n'est  pas encore épuisé, car il estdifficile même maintenant de trouver mieux. Le constat qu'il dresse est sans appel.