Les sans-papiers et l'évolution totalitariste du controle social

Publié le par Antoine

Fichage informatique ...

"Mesdames et Messieurs les Directeurs, avez-vous connaissance de scolarisations d'élèves 'sans-papier' dans votre établissement ? Dans l'affirmative, veuillez nous le faire savoir dans la journée par e-mail ou par téléphone. En vous remerciant."


 "Une demande concernant la scolarisation d'élèves sans papier émanant de nos services vous est parvenue par erreur et est sans objet. Merci de ne pas en tenir compte"


"Cette demande a été mal interprétée. Ce mail ne devait pas exister. Il s'agit d'une interprétation erronée, inappropriée et maladroite d'une demande de l'inspection à sa division scolaire", soit disant suite à une demande de la FCPE.


"Je trouve le procédé lamentable. Nous n'avons jamais fait une telle demande, d'autant plus que la FCPE est membre de RESF (Réseau Education sans frontières) et que les enfants sans-papiers, nous savons où ils sont"


"L'école n'a pas vocation à jouer les informateurs du ministère de l'Intérieur pour permettre aux préfets d'atteindre leurs quotas et d'augmenter encore le nombre de familles menottées et montées de force dans des avions pour être renvoyées dans des pays où leur vie est souvent menacée",

Sans-papiers: Les élèves fichés ? par Marianne ENAULT pour le JDD


C'est une escroquerie. L'education nationale tente probablement une blitzkrieg : elle lance l'air de rien un principe odieu, qui provoquera à coup sûr l'indignation. Mais du coup le débat est lancé, il se trouvera toujours quelqu'un pour justifier qu'on dénonce les sans-papiers, ou encore des plus timorés qui oseront du bout des lèvres, "on est obligé, on ne peut pas acceuillir toute le misère du monde". Et l'idée fera son chemin.

Parce que le problème à la clef pour l'education nationale, c'est de faire passer son projet Base-élève de fichage des enfants inscrits à l'école primaire. Avec entre autres des critères ethniques. Vu les réticences, un énorme travail préparatoire va nous être imposé.

Avec en but à long terme l'implant Verichip, véritable code barre humain.

Scott Silverman, le patron de VeriChip, une entreprise américaine qui propose des puces RFID, vient de proposer sur la chaîne américaine de télévision Fox News de marquer les étrangers qui travaillent aux Etats-Unis. Fiction ?

VeriChip propose depuis plusieurs années des applications RFID diverses et variées. De la médecine à la sécurité, les petits marqueurs permettent de suivre les objets ou les personnes à distance. Mais la dernière proposition en date de Scott Silverman, le patron de VeriChip, fait froid dans le dos. Tout dernièrement, sur la très conservatrice chaîne de télévision Fox News, il déclarait que les puces RFID pourraient être utilisées pour enregistrer les étrangers qui travaillent aux Etats-Unis, et vérifier leur identité quand ils passent la frontière.

Contrôle des travailleurs

Scott Silverman déclarait à cette occasion qu’il avait de très bons contacts à Washington, et que l’administration avait besoin de savoir "qui est dans le pays et pourquoi ils sont là". Rien n’est encore décidé et l’on peut penser que pour l’heure le discours de Scott Silverman à la télévision n’est qu’un coup de publicité provocateur. Sauf que Tommy Thompson, l’ancien responsable du Homeland Security, est aujourd’hui membre du comité de direction de VeriChip.

Du RFID sur les travailleurs étrangers 

 

Les etats unis ont 5 ans d'avance paraît-il. Esperons que l'écart se creuse. D'ailleurs, rassurez-vous, on ne se contetera pas de pucer les étrangers, Verichip est aussi l'avenir du dossier medical informatisé.

... et organique


Tout comme l'on propose de soumettre à un test ADN le regroupement familial. Blitzkrieg là encore. L'idée c'est de faire avancer l'acception du fichage ADN.

Ce fichage fut soit disant instauré à l'encontre des délinquants sexuels, à l'issu de scandales montés en épingles par les médias. En fait ils sont appliqué à tout le monde, y comprit des militants politiques ou syndicaux.

Ce gouvernement est en train de mettre en place le programme le plus totalitaire de l'histoire de l'humanité.

Sans papiers et classes sociales


Mais même en dehors de ces problèmes la situation reservée aux sans papiers est scandaleuse. D'abord parce que les français ne tolereraient pas les mêmes conditions en allant travailler à l'étranger. Vous imanginez les expatriés français soumis à des tests génétique spour verifier les liens familiaux ? Vous avez raison, ça va venir. Parce que ces mesures seront appliquées à tout le monde.

Ensuite c'est d'une hypocrisie incroyable. Je m'explique : la société a besoin de la main d'oeuvre étrangère pour fonctionner. Vous prenez le bus de nuit ou les premiers métros, il n'y a que des arabes et des noirs qui se rendent à leur boulot, boulots dont les français ne veulent pas. Si vous voulez travailler dans la restauration, il y a du boulot tous les jours.

Du coup la pression sur les etrangers ne sert qu'à les opprimer un peu plus. En les opprimants, ce sont les classes sociales les plus basses qui sont attaqués. C'est tout benef pour les milieux financiers qui bénéficient aisni d'une main d'oeuvre à bas prix, sans avoir l'air d'y toucher. Ce ne sont pas des sans-papiers, ce sont des travailleurs sans droits, sans sécurité sociale. Dans les pays où il manque d'étrangers, comme en Irlande, les entreprises hotellière en font venir clandestinement pour être exploités dans leurs hotels. Toutes les grandes vagues d'immigration correspondent à des besoins de main d'oeuvre, tout comme on a forcé les paysans à quitter les campagnes pour venir s'installer en ville, le soit disant exode rural.

C'est un tour de passe passe. Plus d'ouvriers , plus de lutte de classes ? Tu parles ! Exploités les immigrés qui prennent les boulots les plus durs, exploités les sans papiers qui sont forcés de travailler au noir, sans aucun droits ni "privilèges".

Et pendant ce temps, certains français sont entretenus à rien foutre (avec en prime l'interdiction de travailler comme condition pour continuer à toucher leurs "droits"). Parce que les étrangers on est sur qu'ils seront dociles, vu comment la police les poursuit !

Cette question des sans-papiers et de la prétendue impossibilité de "nourir le tiers monde" (ce qui est faux d'ailleurs) occulte parfaitement la lutte des classes. Et l'oriente même de façon scandaleuse, puisque l'on arrive à faire croire aux classes moyennes que leur ennemie, la cause même du chomage qui nous est enfin révélée, ce sont les classes sociales opprimées.

Exit le débat sur la subsistance, exit le problème des marchés financiers et des taux d'interêts, le coupable, c'est l'étrangé. Celui qui vous permet de vivre dans le confort, c'est Pechiney, BNP-Paribas, Bouygues, Total. Les mêmes qui se goinfrent et détruisent la planète. Voir même l'Etat, pour les plus progressistes, l'Etat qui nous fiche, qui nous envoie la police, qui finance la recherche sur les OGM, qui fournit à nos frais à Total l'assistance militaire en Afrique (qui en retour permettra d'alimenter le marché du travail en "capital humain" sufisemment traumatisé pour savoir la fermer). L'Etat qui a toujours fait et fera toujours des lois d'oppression au service du plus fort.

Il s'agit donc d'une continuité dans la politique de domestication des masses. On a anéanti la paysanerie, masse trop autonome pour en tirer profit et ayant trop tendance à se revolter. On l'a remplacé par des ouvriers agricoles et des expatriés dans les villes. Les ouvriers obtenant des droits, on les remplace par des étrangers avec un retour à des conditions de vie et de travail qui étaient soit disant l'horreur du XIXe siècle. En fait la réalité continue de l'histoire de l'exploitation. René Riesel en fait même un titre : "Du progrès dans la domestication". Quand les loisirs servent à annihiler la conscience des masses, celles ci finissent par devenir aveugle et s'abreuver au flot des médias.

Liberez vous, defendez les opprimés !  La régularisation des sans papiers, c'est le retour du droit sur le marché du travail. C'est pourquoi les multinationales n'en veulent pas. 

Alors ecoutons pour finir ce qu'en dit l' "opium du peuple" :

Exode 22
21 Tu ne maltraiteras point l'étranger, et tu ne l'opprimeras point; car vous avez été étrangers dans le pays d'Egypte.

Lévitique 19
33 Quand un émigré viendra s'installer chez toi, dans votre pays, vous ne l'exploiterez pas;
34 cet émigré installé chez vous, vous le traiterez comme l'un de vous ; tu l'aimeras comme toi-même; car vous-mêmes avez été des émigrés dans le pays d' Egypte.


Matthieu 25
34 Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite, Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.
35 Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli;
36 j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez rendu visite; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi.
37 Les justes lui répondront, Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire?
38 Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli; ou nu, et t'avons-nous vêtu?
39 Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi?
40 Et le roi leur répondra, Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites.
41 Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche, Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.
42 Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire;
43 j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli; j'étais nu, et vous ne m'avez pas vêtu; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas rendu visite.
44 Ils répondront aussi, Seigneur, quand t'avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t'avons-nous pas assisté?
45 Et il leur répondra, Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites.
46 Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.


Et enfin, voici la première partie du deuxième psaume :

Pourquoi en tumulte les nations et les peuples murmurent du rien,

Les rois du monde se sont entendus ensemble sur YHWH et sur son Messie,

Brisons leurs chaines, lançons loin de nous leurs cordes

Celui qui demeure dans le ciel rira, YHWH se moquera,

Alors il parlera vers eux dans sa colère et dans sa fureur, il les terrifiera.

Commenter cet article

David 14/04/2009 23:23

Toujours la même démagogie... les Français sont des fainéants. Peut être que si il y avais pas tout ce social a la con et une assurance chômage plus que généreuse, peut être que les Français accepterais n'importe quel boulot. Il n'y a pas de chômeur, il n'y a que des fainéants.

Roland 22/09/2007 14:38

c'est ignoble!on en sent des frissons de peur et de dégoût des pieds jusqu'à la tête.Et les gens ne se révoltent pas?! ils ne sortent pas dansles rues et ne cosntruisent pas des barricades, comme ils l'avaient fait en juillet 1830 pour moins que ça ? .....cette différence dans la réaction ou plutot l'absence de réaction est très très très inquiétant,