Parachuttes dorées et renflouement des banques par l'état

Publié le par Desbabas


"We are socialists, we are enemies of today's capitalistic economic system
for the exploitation of the economically weak, with its unfair salaries,
 with its unseemly evaluation of a human being according to wealth and property
instead of responsibility and performance,
and we are all determined to destroy this system under all conditions."

Adolf Hitler

(Speech of May 1, 1927. Quoted by Toland, 1976, p. 306)


Dénonciation des parachuttes dorés à la télé publique, renforcement du role de l'état face à la finance, Sarkozy retournerait-il sa veste forcé par les évènements ? J'aimerais présenté l'affaire sous un autre jour. Beaucoup d'entre nous sont persuadés que le renforcement de l'état ne peut apporter que du bon, actuellement c'est loin d'être prouvé. (lire sur la situation actuelle en France : Légitimité des impots)

Unlike those uneducated folks who unwisely make the mistake of sharing their ignorant opinion with everyone, I have actually read Mein Kampf. It is quite clear throughout that while Hitler agrees with Marx's fundamental notion that the State must reign supreme over the individual, he does not believe in Marx's concept of class consciousness and he is aware of the problem of getting individuals to work when there is nothing in it for them. It is clear, in fact, that Hitler thinks that Marx is a fool in believing that his form of socialism will ever function.

Hitler proposes a different form of socialism which will harness the power of individual in service to the state. His notion is to inspire the individual, through indoctrination, with the glory of his national consciousness. In other words, National Socialism can be boiled down to the substitution of NATIONAL consciousness for CLASS consciousness, albeit within the same socialist framework. Hence the similarities between Marx's Communist Manifesto and the National Socialist Munich Manifesto, which Hitler co-authored.


Ce qui me semble évident, c'est que la presse, qui est une presse aux ordres - est-il besoin de le rappeler ? par exemple - nous livre en pature les dirigeants d'entreprises. Pour faire passer quoi ? Rappelons que N. Sarkozy, tout comme son pote W, est au service de la finance ( « Pal et Nicolas Sarkozy : nous a-t-on vraiment tout dit et pourquoi ? » . Est-ce à prouver ? Pourquoi diriger alors les foudres de l'état contre les patrons ? Parce que ce ne sont pas les patrons qui sont nos ennemis, mais ceux qui les payent (  Banques - Attention au remède  ). Qui sont-ils, capable de payer 6 millions d'euros de prime de licenciement ? Ce sont eux qui tiennent les ficelles, pas les dirigeants, qui ne sont finalement que de fortunés salariés. Fortunés mais aux ordres, ils ne tirent pas les ficelles.

What made it difficult for many people to grasp the very nature of the Nazi economic system was the fact that the Nazis did not expropriate the entrepreneurs and capitalists openly and that they did not adopt the principle of income equality which the Bolshevists espoused in the first years of Soviet rule and discarded only later. Yet the Nazis removed the bourgeois completely from control. Those entrepreneurs who were neither Jewish nor suspect of liberal and pacifist leanings retained their positions in the economic structure. But they were virtually merely salaried civil servants bound to comply unconditionally with the orders of their superiors, the bureaucrats of the Reich and the Nazi party.

Pendant que les PDG sont pointés du doigt, les contribuables occidentaux sont en train de payer la faillite du système financier. Vos impôts servent à renflouer les banques en faillite ! Quelle redistribution !

Parce que si les libéraux sont contre l'interventionisme, pas les financiers, qui veulent un état fort capable de faire les lois qui les arrange et de mettre le peuple au pas. Comment comprendre autrement que les banques américaines aient financé le programme national-socialiste ? (voir Le nazisme et le capital - Wottan et Mammon) Ce qui interesse ces financiers, c'est nous priver de toute propriété, et c'est ce qui se passe en ce moment avec les histoires de subprimes, d'hypothèques, etc. Ce que veulent les financiers, c'est une population qui soit salariée, locataire, assurée, c'est à dire complètement dépendante et soumise. La propriété ne doit plus appartenir qu'à la fincance internationale (qui appartient forcement à quelques personnes privées). Nous allons y revenir.

Mes citations sont extraites de quelques pages internet qu'il vous faudrait lire. Je vais apporter une critique dessus un peu plus loin, mais ce sont des perspectives dont vous devez absolument prendre conscience avant de continuer. Ces trois sites, aux titres semblables sont similaires et mettent en valeur un côté oublié du national-socialisme :
  1. Hitler was a Leftist : programme du NSDAP (national socialist deutsh arbeiter partei - parti national socialiste des travailleurs allemands)
  2. HITLER WAS A SOCIALIST
  3. Hitler was a Leftist Socialist
Ce côté est-il exagéré ? Maintenant que vous avez lu ces liens, nous pouvons les temperer quelque peu. D'abord Hitler était financé par des banques américaines comme nous l'avons lu plus haut. Ensuite il rejetait la lutte des classes, et même si moi même je ne la considère pas du tout comme un moteur de l'histoire, je dois bien reconnaître qu'il y a une relation forte exploiteurs / exploités, et que c'est l'un des drames majeurs de notre époque. Enfin, et c'est l'un des rares points fort de la page ( Myth: Hitler was a leftist. Fact: Nearly all of Hitler's beliefs placed him on the far right. ) ce qui est le plus important dans l'oeuvre socialiste, c'est la propriété des moyens de production. Et j'y rajouterai personellement face à l'exploitation d'aujourd'hui, la propriété des moyens d'existence.

Que les travailleurs soient propriétaires de leur travail est la condition sine qua none de leur indépendance et donc de l'impossibilité de l'exploitation. Or que ce soit l'état dans les totalitarismes, ou la finance dans le soit disant ultra libéralisme, le but des exploiteurs, c'est de nous priver de toute propriété. C'est ce qui arrive quand les banques récupèrent des biens immobiliers pour rembourser des intérêts impayables et criminels, quand on privatise l'eau en amérique latine, donnant lieu à des emmeutes et des morts, ou quand l'état prétendant représenter la collectivité confisque tout, comme cela arrive dans les systèmes totalitaires. Bien que dans ce dernier cas il ne se sépare jamais totalement d'une économie bourgeoise, que ce soit en URSS ou sous le IIIe Reich.

Je ne dit absolument pas que Sarkozy = nazisme ou communisme, même si l'islamophobie actuelle a des liens avec l'antisémitisme d'autrefois, ralliant à la fois à gauche et à droite. Ce rapporchement historique me permet surtout de dire : méfiez-vous quand sur fond de crise on vous promet un renforcement du role de l'état.


Publié dans Gouvernement Sarkozy

Commenter cet article

EndOfLine 20/10/2008 02:16

Salut Deb, salut à tous(tes) Les parachutes ne sont qu'un tout petit détail. Pour le reste: Blue Lily a dit: ------------------------------------------------------------------ [...S'ils sont aux ordres de gré ou de force...] [...Il se peut tout de même que certains d'entre eux...] ------------------------------------------------------------------Ils SONT aux ordres. (pas de doute à avoir) ------------------------------------------------------------------ Blue Lily a dit: [... On accuse vite les grands patrons...] On accuse vite ??? Voici un exemple de "grand patron" dans cette vidéo. Je n'accuse pas ici, mais je crie haut et fort : "CRIMINELS COUPABLES !" Pour le pion sarko (pion de la CIA) ainsi que toute sa clique de toutous dérangés et leurs commanditaires (les pires) , les plans visés pour l'humanité se DEVOILENT dans l'interview suivante, discours d'un "macabre grand patron". lien:http://www.dailymotion.com/relevance/search/lelibrepenseur/video/x65guk_danger-imminent-dassault-en-vrai_news J'ai mis par écrit l'interview ici:http://dormrf.free.fr/endofline/index.php/2008/07/30/180-comment-ceux-la-veulent-votre-avenir Blue Lily a dit: [...Pour le grand pouvoir absolu...]... Pouvoir ? En clair, c'est la facho-dictature sournoise qui réduit les peuples souverains à l'esclavage par une destruction lente et sûre de leurs droits (de vivre); ce qui n'est pas possible sans la cupidité de pions verreux complices, sans scrupules et sans état d'âme. C'est la planète entière qui est infectée par ces vers vénineux qui pourrissent le monde et nos vies. Ces vers détraqués qui génèrent la misère, qui décident du prix du blé, provoquent les guerres criminelles. Ils continuent leur oeuvre en utilisant le terrorisme comme EXCUSE !!! (9:11 et autres attentats organisés) Ce qui leur permet d'instaurer progressivement mais sûrement la dictature, de criminaliser le citoyen ordinaire, de mettre en place le système policier et de passer outre la volonté du peuple souverain. -------------------------------------------------------------------------------- Pour la "crise", je dis: " Cris(e) et grincements de dents, c'est pour bientôt". Pour les tireurs de ficelle, (ceux qui l'ont générée) ce n'est rien d'autre que LEUR chaos qui précède LEUR Ordre. (Ordo Ab Chaos). Ce n'est pas le fruit du hasard, puisque c'est voulu, calculé d'avance, pensé et mesuré,... et, mis en place par la bande des rockefellers et des rotschilds avec l'aide des crapules à leur solde. C'est trop GRAVE, grave, et TRES graaaave. Le système bancaire des ratios 9:1 qui sont rapidement devenus 20:1 et 30:1 et plus encore, a été AUTORISé ! (hasard ?) Là encore, faut-il souligner que le but final désiré justifie ces moyens ? Ce qui veulent imposer, car ils feront croire à sa nécessité, (évidemment sournoisement, le peuple en sera -t'il demandeur ? - comme de la sécurité ?), c'est le sytème transitoire de l'argent électronique. (puis... la petite pupuce) Voir à ce sujet l'interview de Aaron Russo (assassiné ?) http://www.dailymotion.com/relevance/search/aaron%2Brusso/video/x3qiv7_aaron-russo-sur-le-911-le-cfr-et-ro_politics ====================================================================== Desbabas, tu as MILLE fois raison de tirer la sonnette d'alarme (bis), et de proposer des solutions efficaces, Justes, équitables et respectables. ====================================================================== "Panem and circus": Dans l'attente, il y a encore un peu de "pain et beaucoup de jeux" pour abrutir, abêtir et endormir le peuple souverain. (dont les "affaires", comme les parachutes dorés qui font scandale et occupent les esprits à l'aide des médias complices à la botte de l' "Ordre Nouveau". Le N.W.O : Le rêve les Elites au service de la dégradation. (les sark, buschers (père et fils), poutine, - qui ne le cachent PLUS - et leurs boys au sein des CFR, Bilderberg, Skull ans Bones, trilatérale, ONU, ... infiltrés dans tous les organismes nationaux et internationaux ) La vidéo de ce ver est claire sur les objectifs de ces bandits. http://www.dailymotion.com/relevance/search/attali/video/x729p4_la-solution-de-jacky-attali_news ----------------------------------------------------------------------- Je vous invite à visionner ce film (52 mn) de Paul Riche (mort lui aussi) http://novusordoseclorum.discutforum.com/franc-maconnerie-degeneree-f8/forces-occultes-film-t1101.htm ----------------------------------------------------------------------- et beaucoup d'information sur le site de Monsieur Barruel sur les ripoux. Cordialement EOL Blog: http://dormrf.free.fr/endoflineSite: http://pagesperso-orange.fr/EndOfLine/

Desbabas 13/10/2008 22:11

oui Roland il faut des débouchés politiques.D'ailleurs c'est impensables que les états paient pour les banques, comme si les marchés ne nous avaient pas suffisement pompés d'argent. Mais pas n'importe quel débouché. Les nazis aussi pronaient la guerre contre le capitalisme et l'encadrement des salaires es grands patrons, mais pour faire quoi à la place ? Le totalitarisme n'est pas loin de ce discours, il faut donc être prudent. Dans Banques attention au remède, j'attire en particulier l'attention sur la mise en place d'un système pseudo-juste, mais reposant sur de l'argent electronique et une monnaie centralisée. Le mal peut être une préparation pour un mal pire en préparation, que l'on presentera comme un remede. Il faut absolument prendre conscience des interets d'une petite clique, qui vont plus loin que de simple apetits financiers, il s'agit avant tout de contrôle et de mise au pas de la population. Ce que je considère comme la seule et unique solution c'est le contrôle et la propriété par les travailleurs de leur outil de production et des richesses qui en decoule. Le piège est une pseudo solidarité de la collectivité dans laquelle l'état contrôle tout, soi disant en notre nom, mais pour les interêts d'une minorité. les débouchés politiques ce sont, parmis d'autres, l'autogestion, l'artisanat, tous les modèles où le decideur et le producteur sont la même personne. La planification, la centralisation, etc présentés comme des solutions etatistes sont ni plus ni moins ce que le capitalisme est en train de réaliser par ses "multinationales", et la concentration très forte qui a lieu dans tous les milieux, bancaires en particulier. j'attire donc votre attention sur tous les mouvements pseudo-contestataires qui demandent juste pls d'état, et je tire la sonnette d'alarme. je ne peut plus voir ton blog, il est trop surchargés pour mes navigateurs, qui plantent. d'où mon manque de messages ces derniers temps. @ end of line : je ne comprend rien à ton commentaire.

Roland 13/10/2008 08:59

Le premier ministre luxembourgeois (un "paradis fiscal, en plus! le coeur du système!) Jean-Claude Juncker, dit tout haut ce que tous les Sarko-Barroso, Bush Ségo, Minc, Duhamel, pensent tout bas:"Il ne faudrait pas que cette crise se transforme ... à partir d'une crise financière et économique, une crise politique", a-t-il déclaré sur RTL. "Il y a un risque politique systémique si on ne prend pas garde", a-t-il ajouté.Mais que cette crise financière débouche sur une crise politique c'est ce dont tous nous rêvons au contraire !Pas si bête ceux qui font l' "Horreur économique", sentent bien que ça pourrait mettre en cause certains dogmes, voir même stimuler les neurones endormis du troupeau.Et la mafia blindée et aux digicodes dorés des grands prédateurs commence à s'inquiéter, pas de fissures dans le bateau, surtout!

EndOfLine 03/10/2008 00:43

Pas besoin de parler l'anglais. Ici, c'est très clair et direct. http://www.dailymotion.com/video/x6nbzd_respect-a-la-mamie-sarko-guerre-civ_news ------------------------------------------------------------------ [...S'ils sont aux ordres de gré ou de force...] [...Il se peut tout de même que certains d'entre eux...] Des doutes ? ------------------------------------------------------------------ Le pion sarko et toute sa clique se retrouvent dans ce discours de "grand patron": http://www.dailymotion.com/relevance/search/lelibrepenseur/video/x65guk_danger-imminent-dassault-en-vrai_news[...Pour le grand pouvoir absolu...]...c-a-d, la dictature sournoise qui réduit les peuples souverains à l'esclavage par une destruction lente et sûre de leurs droits (de vivre).Cela ne peut être possible sans la cupidité de ces pions verreux sans scrupules, sans état d'âme. La pomme est pourrie par cesvers vénineux.Pour les tireurs de ficelle, LEUR chaos précède LEUR Ordre. Dans l'attente, il y a encore un peu de "pain et des jeux".

Blue Lily 30/09/2008 01:16

On accuse vite les grands patrons de vouloir le pouvoir...nuance apporté dans le commentaire.Il se peut tout de même que certains d'entre eux et même pas mal, soient partie prenante de ce système car installés dans cette fonction de contrôle par justement parachutage de leurs maîtres payeurs.S'ils sont aux ordres de gré ou de force, ils sont néanmoins d'accord pour obéir "aux financiers" dans la lumière, pour en tirer profit au dépend des individus des peuples formant états.Qui se ressemblent s'assemblent. et ont donc la même responsabilité.Il n'est pas prouvé que les financiers soient le sommet de la pyramide, mais sont les premiers larbins exécutants.En regardant la ligne américaine, on distingue que le pouvoir par l'argent ne suffit pas, il faut aussi le pouvoir spirituel.  C'est le pouvoir suprème, universel qui est recherché.par tous les moyensRemontons à Philippe le Bel pour comprendre ce besoin de pouvoir. Roi, qui par son grand père St Louis voulait réaliser cet héritage de Saintetéau dépend du pape.Pour le grand pouvoir absolu.Héritage raté des royautés issues de "Babylone" ? et plus près de Salomon.C'est par la cupidité que les financiers tiennent et obtiennent toutes valeurs faisant l'économie mondiale.au bénéfice d'un pouvoir suprême.