Base-élève

Publié le par Antoine

Le Ministère de l’Education Nationale met en place dans les écoles un traitement automatisé de données à caractère personnel “ Base élèves 1er degré ”.

Son objectif est « d’apporter une aide à la gestion locale des élèves, d’assurer un suivi statistique des effectifs d’élèves et de permettre un pilotage et un suivi des parcours scolaires des élèves ».

Pourtant en regardant de plus près les données de la base :
nationalité, résultats scolaires, suivis RASED, langue et culture d’origine, absences, intervenants éventuels, situation familiale, santé, date d’entrée en France, ... Un bon fichier policier en bonne et dû forme.

Remarquons le peu de publicité autour de ces sujets. Est ce réellement un choix démocratique, ou bien simplement une technique imposée pour son efficacité ? As t-on demander aux parents leur avis sur le fichage policier de leurs enfants ?


La loi de “prévention de la délinquance”

« Les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d’enseignement supérieur sont chargés de transmettre et de faire acquérir connaissances et méthodes de travail. Ils contribuent à favoriser la mixité et l’égalité entre les hommes et les femmes, notamment en matière d’orientation. “ Ils concourent à l’éducation à la responsabilité civique et participent à la prévention de la délinquance. ” Ils assurent une formation à la connaissance et au respect des droits de la personne ainsi qu’à la compréhension des situations concrètes qui y portent atteinte. [...] »

La prévention de la délinquance. Quand on se souvient du projet de la dépister chez les enfants de 3 ans ...

Ce projet vise à transformer les enseignants en auxiliaires de police chargés de dépister les enfants "anormaux". Le fichier informatique permettra tout à fait de catégoriser les enfants et leur scolarité, afin de permettre un choix "mieux
 adapté" des établissements. En fait permettre aux établissement de renom de trouver le plus efficacement possible les meilleurs élèves.

LDH Toulon non au fichage généralisé des enfants !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article