Communiqué du 2 mars du comité des occupants de la Kasba.

Publié le par Desbabas

Pour les revendications légitimes de la Révolution du 14 janvier

Communiqué de 2 mars du comité des occupants du Kasba.


À l’opinion publique,

 

Après avoir étudié la situation politique actuelle au bout de onze jours d’occupation, le Comité des représentants des délégations de toutes les régions qui occupent la place de la Kasba, réunis ce 2 mars 2011,  affirme qu’il maintient les revendications légitimes portées par le peuple pendant la Révolution du 14 janvier 2011 :

  1. le départ du gouvernement imposé et illégitime;
  2. la dissolution de la Chambre des députés et du Sénat;
  3. l’élection d’une Assemblée Constituante;
  4. la dissolution du RCD et de l’appareil de la police politique; 
  5. la dissolution des trois commissions(*) ;
  6. la poursuite de tous les responsables avérés  dans des actes de torture,  de meurtres et de malversation ;
  7. la suspension de l’actuelle constitution.  

 

Le Comité considère que le changement de Premier Ministre n’est  qu’une nouvelle manœuvre de la part du gouvernement imposé pour détourner les revendications du peuple et des occupants de la Kasbah.     Le Comité salue tous les mouvements de protestation pacifiques contre le régime en place et dénonce vigoureusement la répression féroce, les meurtres par balles, les agressions et le pillage exercés à l’encontre des citoyens par le pouvoir imposé et les forces de la contre-révolution.   Devant la dangereuse escalade pratiquée par les forces contre-révolutionnaires à l’encontre des enfants du peuple et compte tenu de la situation qui menace l’avenir de la Tunisie,  les occupants de la Kasbah appellent toutes les forces et sensibilités politiques, organisations, comités et associations nationales qui soutiennent l’occupation et ses revendications légitimes, à intensifier toutes les formes de soutien à ce mouvement jusqu’à la réalisation de ses objectifs.           

Comité des représentants des délégations occupant la Kasba

(*) Il  s’agit des trois commissions annoncées par Ben Ali avant sa fuite et mises sur pied par Ghannouchi , ndt.

Commenter cet article