Roman de la Crise : Michel Collon répond à France 2

Publié le par Desbabas

Bonne vidéo, très bien expliqué en réponse à l'emmission de France 2.

 


Roman de la Crise : Michel Collon répond à France 2
Uploaded by babaluccio. - Watch the latest news videos.

Publié dans Démystification

Commenter cet article

clovis simard 19/02/2012 03:45


BLOG (fermaton.over-blog.com) No-27)-FRANC À ALICE


LA FRANCE EST EN CRISE ??

yehohanan 29/01/2011 16:16



Mutation de la condition humaine cela s'entend. Je soulignait le fait que le vocabulaire couramment employé est piégé.


Voici sur quoi je
m'appuie.



anton 25/01/2011 00:20



J'oubliais de dire également que le capitalisme en tant qu'économie mercantile, n'est que le moyen provisoire de la domination, elle n'est en rien la finalité qui dans un avenir proche pourrait
prendre des formes bien plus insidieuses avec "les meilleurs intentions du monde"..



anton 25/01/2011 00:03



 


Je ne cherche pas à dire que l'homme est mauvais, bien au contraire ! mais je dis seulement que l'Homme avec un grand H ignorant le sens de sa propre existence sur terre ainsi que le sens et
l'origine de l'univers, est capable du meilleur lorsqu'il médite sur ce sens, et capable du pire lorsqu'il cesse de méditer et que les fruits de sa méditation se transforment dès lors en
idéologie qui comme toutes les idéologies sera un jour ou l'autre mise au service de la domination et du pillage !


Pour ma part j'ai foi en l'Homme qui ne cherche pas à imposer sa propre réalité politique et économique libertaire ou pas, à un univers qui dépasse de loin sa seule capacité limité de
compréhension et de perception, et dont il ignore le sens et l'origine.



anton 24/01/2011 23:50



je te rappelle également que le capitalisme n'est que l'institutionnalisation du pillage, et ce même pillage existait déja avant qu'il ne soit institutionnalisé par la politique qui pour cette
dernière n'est historiquement que l'institutionnalisation de la domination également présente en dehors de toute société politisé ou dite "civilisé". (la civilisation étant elle même au départ
issu d'une communauté tribale de pillards et de guerriers, qui en à vaincu et soumis d'autres..)

donc exit la "race de dominants ayants un gêne spécifique du pillage" et exit également "la guerre des classes" ... qui n'est qu'une guerre entre d'ex-pauvres parvenus, et d'autres pauvres qui
souhaitent prendre leurs place...

Par contre je suis d'accord pour dire que " ce n'est jamais l'Homme qui prend le pouvoir, mais c'est toujours le pouvoir qui finit par posséder l'Homme en le soumettant aux conditions de son
exercice".